Pourquoi ECLUSE 67 ?

Comme toujours quand on monte une formation musicale, il faut lui trouver un nom. Alors le débat a été long, les brainstormings successifs ont vu défiler des noms de groupe comme « les fucking blue Boys », « Carcasse Anthropophage», « anorexie sinusoïdale » ou même « the Beatles » … 

Finalement, comme tous ces noms n’avaient pas la majorité absolue requise dans toute bonne démocratie, on a opté pour le nom d'un local qu’on visait à l’époque, l’écluse 67.

L’écluse 67 comme son nom l’indique, est la 67ième écluse du Canal de Bourgogne, située à Thorey en Plaine, à 2 pas de là où on vit. Ce bâtiment à l’abandon aurait pu devenir notre local de répet. ça ne s'est pas fait, malheureusement …

Et comme nous ne sommes pas rancuniers, nous avons conservé le nom.Donc non, nous ne sommes pas du Bas Rhin, mais bel et bien Bourguignons.

Historique...

En 2003, pour une fête de quartier donnée à l’occasion de la fête de la musique à Thorey en Plaine, un bœuf a eu lieu, réunissant les plus grands musiciens du canton et d’ailleurs. Pour les citer en vrac, Christophe (Stratocastof), Lucien, Alban, Christophe (Battof), Dominique, Hubert, et pour finir BJ Hegen …ces 2 derniers ayant déjà leurs groupes respectifs, Alban n’étant pas musicien et Dominique lui l’étant trop, il ne restait que les 2 Tof et Lucien pour continuer une aventure musicale...

Après quelques packs de méditation, la décision est prise de monter un groupe.

En 2004, un recrutement judicieux permet d’intégrer HERVÉ à la basse (ancien bassiste d’une précédente formation du battof) et BÉNÉDICTE au chant … 3 repet plus tard, c’est le festival ROCK en PLAINE, puis la fête de la musique à DIJON. Fort de ces succès le groupe travaille et progresse enchaînant concerts et répétitions pour arriver à constituer un répertoire d’une cinquantaine de reprises en moins d’un an.

Fin juin 2005, Béné quitte le groupe pour continuer ses études sur Paris. Après divers essais et castings (merci à tous les candidats), ELISE arrive dans le groupe en novembre 2005 pour y tenir la place de chanteuse choriste aux cotés de Stratocastof qui reprend aussi le flambeau de chanteur …

Début 2006, de nouveaux horizons professionnels s'ouvrent pour le battof ... s'ensuit un recrutement judicieux qui voit Laurent (alias Elvis) débouler au sein de l'Ecluse.

Octobre 2006, Le groupe se sépare d'Elise et intègre au chant et au chœur Marie-Claire, jusque là remplaçante occasionnelle et chanteuse au sein de "LES COMPERES".

Octobre 2007, Sylvain remplace Elvis derrière les fûts de la batterie.

2008, parmi les bonnes résolutions de l'année, on décide de faire une maquette "pro" !

2008 et 2009 sont les années investissement : on refait notre sono, on change des guitares, on investit dans les lumières, Oswaldo notre DJ change tout son matériel ... Écluse 67 entre de plein pied dans l'ère numérique, avec PC, liens midi et DMX.

2010 Enregistrement d'une maquette aux studios de l'artdam à Longvic.

Depuis, ECLUSE 67 suit le cours de la rivière, à l'écoute de toutes les musiques actuelles pour sans cesse renouveler une partie de notre répertoire, en y intégrant tantôt des nouveautés, tantôt des incontournables du Rock Français en international ! Rodés à toutes les expériences de la scène, nous adaptons notre formation et notre matériel à la taille de l'événement à animer !

© 2018 ecluse67
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now